maxinevoyance

Calculez vos numéros porte-bonheur grâce à la numérologie

Réussir à gagner le gros lot au loto ou aux jeux de hasard, même juste une fois est l’un de vos rêves ? La numérologie est là pour ça. C’est une technique pour vous permettre d’accomplir l’irréalisable pour d’autres. Il suffit juste de calculer vos numéros porte-bonheur et vous serez satisfait. Vous verrez, ce n’est pas si difficile.

Commencez par faire la correspondance entre les chiffres et les lettres composant votre nom et prénom.

Vous avez besoin d’avoir le tableau de correspondance des chiffres et des lettres sous vos yeux. Le chiffre 1 correspond aux lettres A, J, S. Le chiffre 2 se lie avec les lettres B, K, T. En continuant la logique, vous aurez les lettres C, L, U qui se lient au chiffre 3. Les lettres D, M, V avec le chiffre 4. E, N, W avec le nombre 5. Le chiffre 6 s’associe avec les lettres F, O, X. Les derniers… les chiffres 7, 8 et 9 correspondent respectivement aux lettres G, P, Y et H, Q, Z et I, R. Une fois ce tableau dressé, écrivez sur un papier votre nom et prénom complet. Puis décomposez les en consonnes et en voyelles. Ceci est très important.

Vous découvrirez votre numéro chance par l’addition des voyelles et des consonnes se trouvant dans votre nom et prénom.

La clé de votre premier numéro porte-bonheur se trouve dans les voyelles de votre nom et prénom. Comme exemple, prenons Marie Claire. En faisant la correspondance, vous obtiendrez 1 + 9 + 5 + 1 + 9 + 5 = 30. En réduisant comme suit 3 + 0 = 3, vous aurez 3. Votre deuxième chiffre porte-bonheur se trouve dans les consonnes. Il vous suffit de refaire la même chose mais avec les consonnes. Pour ce qui est de Marie Claire, 4 + 9 + 3 + 3 + 9 = 28. Elle a 2 + 8 = 10 = 1 + 0 = 1. Le chiffre 1 fait donc partie de ses numéros porte-bonheur.

Alors, n’y a-t-il que deux nombres chance ?

Il est vrai que vos deux chiffres porte-bonheur sont calculés avec votre nom complet. Mais il existe une combinaison de ces chiffres que vous pouvez utiliser à tout instant. Surtout dans les jeux de hasard, vous aurez besoin de nombres composés de deux chiffres. Dans notre exemple, Marie Claire peut utiliser les nombres 3, 1, 33, 11, 31 et 13. Et voilà, il n’y a plus qu’à calculer le vôtre.

Quitter la version mobile